DiReSom

Diritto e Religione nelle Società Multiculturali/ Law and Religion in Multicultural Societies/ Derecho y Religión en las Sociedades Multiculturales/ Droit et Religion dans les Sociétés Multiculturelles/ Recht und Religion in Multikulturellen Gesellschaften/ 多元化社会中的法与宗教 / القانون والدين في المجتمعات متعددة الثقافات

Link: https://www.lavoixdunord.fr/730234/article/2020-03-23/coronavirus-et-religion-les-dernieres-consignes-delivrees-aux-cultes

Pas de rassemblement pour les fêtes religieuses d’avril

Emmanuel Macron a prévenu lundi les représentants des cultes, réunis par audioconférence, que les fêtes d’avril (Pâques juive et chrétienne, début du ramadan) devront se faire « sans rassemblement », ont indiqué plusieurs participants. « Toutes les fêtes religieuses arrivent en avril. Le président a eu un langage de vérité : les fêtes, compte tenu de la situation actuelle, ne peuvent pas s’organiser comme cela se fait habituellement», a déclaré le président du Conseil français du culte musulman (CFCM) Mohammed Moussaoui, qui participait aux échanges.

La semaine sainte et le week-end de Pâques pour les chrétiens tombent du 6 au 12 avril, avant le lundi de Pâques le 13. Les fêtes de Pessah, la Pâque juive, sont prévues du 9 (au 8 au soir) au 16 avril et le ramadan doit débuter autour du 24 avril.

2

Création d’une cellule d’écoute

Selon l’Elysée, les participants sont convenus de la « création d’une cellule d’écoute, à la disposition des soignants pour orienter les familles ou les personnes les plus isolées ou démunies à la gestion de la maladie ».

Ce serait « un outil plus restreint qu’un numéro vert, où des associations pourraient effectuer des permanences téléphoniques et où seraient dirigées des personnes en difficulté pour avoir un soutien moral voire spirituel, en fonction de leur croyance ou sensibilité ou obédience. » Le président a demandé au ministère de l’Intérieur de lui faire une proposition rapide en ce sens pour proposer un outil simple et facilement utilisable pour les familles, selon l’Elysée.

3

Pas de crémation généralisée

Emmanuel Macron s’est voulu aussi rassurant sur le fait qu’il n’était pas question que la crémation se généralise pour les personnes décédées du Covid-19. Le président a dit qu’aucune directive n’avait été donnée aux préfets en ce sens, « il y a eu des maladresses de langage dans quelques situations, le malentendu est dissipé », a indiqué l’Elysée. La crémation est proscrite dans la tradition musulmane.

À également été abordée la gestion par les collectivités locales des espaces funéraires, sachant qu’il incombe aux maires de prendre les dispositions nécessaires pour les places dans les cimetières. Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :coronavirus|Pâques|Ramadan|Bouddhisme|Emmanuel Macron

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo di WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione /  Modifica )

Google photo

Stai commentando usando il tuo account Google. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione /  Modifica )

Connessione a %s...

%d blogger hanno fatto clic su Mi Piace per questo: